Actualités

SERGE POLIAKOFF

POLIAKOF

Serge POLIAKOFF est né à Moscou. 

Il est considéré comme un représentant important de l’Ecole de Paris. 

En 1917, il fuit la Révolution russe et parvient en 1923 à Paris où il passera toute sa vie, à l’exception de quelques années. 

Il gagne tout d’abord sa vie comme musicien et commence parallèlement des études intensives de peinture. 

il varie les thèmes des traditions académiques et préfère peindre des motifs figuratifs comme des nus, des habitations, des arbres etc. 

Après 1935, l’artiste découvre successivement l’abstraction et exploite la couleur en tant que couleur sans représentations figuratives.
 

Serge POLIAKOFF est influencé de manière décisive dans cette direction par Kandinsky dont il fait la connaissance après être rentré à Paris. 

Il apprend à apprécier la qualité émotive de la couleur grâce à Sonia et Robert DELAUNAY et son intérêt pour les contrastes simultanés est alors éveillé. I

l développe une forme très particulière de peinture abstraite et juxtapose diverses surfaces de couleur. 

Dans ses dernières œuvres, il réduit sa polychromie vive à des nuances ocres et développe un penchant pour les créations monochromes. 

Les années suivantes, il se consacre surtout aux lithographies à partir de 1962 ainsi qu’à des tableaux au format plus petit, car il doit se ménager après un infarctus du myocarde en 1965.

Born in Moscow, Serge POLIAKOFF is considered an important representative of the School of Paris.

In 1917 he flees the Russian revolution and reaches Paris in 1923, where he will spend the rest of his life, with the exception of a few years. 

To begin with he earns a living as a musician, while starting an intensive study of painting at the same time.  He varies the traditional academic themes and prefers to paint figurative motifs like nudes, houses, trees, etc. 

After 1935 the artist discovers abstraction and begins to exploit color as color without figurative representations. 

Serge Poliakoff is further moved decisively in this direction Kandinsky, whom he meets after returning to Paris. 

He learns to appreciated the emotive quality of color thanks to Sonia and Robert Delaunay, which awakens his interest in simultaneous contrasts. 

He develops a very distinctive form of abstract painting and juxtaposes diverse surfaces of color. 

In his last works he reduces his lively polychromy to ochre nuances and developed a penchant for monochrome creations. 

In the years that follow, from 1962 on, he devotes himself to lithography as well as smaller-sized paintings, as he has to avoid straining himself after a myocardial infarction in 1965.

 

Réalisé par JACQUES VICHET

Version Française

Version Anglaise

 

A documentary of 52

High Definition

HD Cam and Apple ProRes 422

 

https://vimeo.com/178509365