Actualités

Tunisie 1 : entre tradition et modernisme//Tunisia 1 : Between tradition and modernity

tun3Djerba, est synonyme de soleil, de mer chaude et de plages blanches.
Depuis Homère, son charme n’a jamais cessé d’être chanté par les poètes. Ulysse l'aurait traversée.
Elle fut chrétienne, vandale, byzantine puis arabe,
Nabeul est l'une des plus importantes villes qui se succèdent le long de la côte du golf d'Hammamet.
Son environnement est constitué de vergers et de jardins.
Hammamet, à 60 kilomètres au sud de Tunis, est souvent présentée comme une station balnéaire, l'une des principales de Tunisie.
Le développement récent de la marina de Yasmine Hammamet renforce l'importance de l'industrie touristique dans l'économie locale.
Jusqu'au 11ème siècle, Kairouan a été un important centre islamique de l'Afrique du Nord musulmane, « l'Ifriqiya ».
Ses mosquées et autres édifices religieux sont rythmés par les appels à la prière. Dans sa médina et ses marchés la vie fourmille.
Dans ce dédale de ruelles les marchands se réunissent par corporations : souk des libraires, des fleurs, de la laine ou encore des marchands de tapis.

 

Djerba, is synonymous with sun, warm seas and white beaches. Since the days of Homer, poets have been inspired to sing its praises.
Ulysses supposedly passed through.
It has been Christian, Vandal, Byzantine, and then Arab.
Nabeul is one of the most important of the chain of towns which line the coast of the gulf of Hammamet. The environment here is one of lush gardens and orchards.
Hammamet, 60 kilometres to the South of Tunis, is growing into one of the largest seaside resorts in Tunisia.
The recent development of the Yasmine Hammamet Marina has reinforced the importance of the tourist trade within the local economy.
Until the11th century, Kairouan was one of the major Islamic centres of Muslim North Africa, « Ifriqiya ».
Here, the mosques and public buildings function to the rhythm of the regular prayer calls, while the medina and the markets are constantly buzzing with life.
Within the labyrinth of little streets of the souk, the merchants have formed themselves into corporations, with separate areas for the book souk, the flower souk, or the wool and carpet traders.

 

Réalisé par Chantal BAUMANN

Version Française

Version Anglaise

2011

Un documentaire de 52’

SD Digital Betacam 16/9