Actualités

The Royaumont Abbey
L'Abbaye de Royaumont

royaumontL’abbaye de Royaumont fut fondée en 1228 par Louis IX – futur Saint Louis – avec le soutien de sa mère Blanche de Castille.
Richement dotée par le roi qui aimait à s’y retirer, elle connut au XIIIe siècle un grand rayonnement.
Le cloître constitue le centre de la vie monastique. Celui de Royaumont est un des plus vastes de l'ordre cistercien en France. Chacune des quatre galeries se compose de neuf travées, voûtées d'ogives.
L’église abbatiale était le bâtiment le plus important du monastère : avec une nef d'une longueur de 106 m et d'une hauteur d'environ 28 m. On peut encore se faire une idée de son plan : en direction du parc, les fondations d'un chœur à sept chapelles rayonnantes sont visibles ; au sud, le mur mitoyen du cloître est intact. Des fragments de colonnes et des chapiteaux suggèrent la largeur de la nef et des bas-côtés. La tourelle du transept nord — restée debout — témoigne de la qualité de l'appareil et du dessin architectural de l'ensemble.
Le réfectoire communiquait avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats tandis que l’eau potable jaillissait dans un « lavabo », situé dans la galerie sud du cloître, à proximité de l’entrée. A la fin de l’ancien régime, devenue trop vaste pour une communauté réduite à 10 moines, cette salle a été probablement désaffectée.
Le bâtiment des moines conserve son volume ancien mais a été entièrement restauré au XIXe siècle. Les fenêtres en tiers-point, les voûtes en ogive à l'intérieur des salles, témoignent de l'attachement des religieuses à retrouver les formes gothiques de l'abbaye.Al'origine, le bâtiment contenait au rez-de-chaussée la sacristie, la salle du chapitre et la salle des moines.
Le bâtiment des latrines est traversé par un canal sur toute sa longueur, ce bâtiment est un des éléments les plus originaux de l'abbaye aujourd'hui. Il témoigne de la maîtrise de l'énergie hydraulique qui existait au Moyen Âge chez les cisterciens.
L’eau de ce canal provient en effet de deux rivières canalisées sur plusieurs kilomètres.
Le bâtiment des convers est séparé de la galerie ouest du cloître par une ruelle. Les convers vivaient en effet à l'écart des pères, prenant en charge la majeure partie des tâches matérielles et évitant à ceux-ci le contact avec le monde extérieur.
Le jardin de l’abbaye est confié au paysagiste Achille Duchêne. Il le transforme alors en un ravissant petit jardin à la française, dans un style librement inspiré des parterres à compartiments de la Renaissance.

 

Réalisé par Jacques Vichet

Version Française

Version Anglaise

Un documentaire de 52’

Haute Définition

HD Cam & Digital Betacam 16/9

https://vimeo.com/239669270 English version

https://vimeo.com/236589973 French version